Château de Modave - Agenda

10/04/2018
Château de Modave  - Agenda

Modave

 

Pique-nique au jardin

 

Le dimanche 3 juin 2018 de 11h à 17h

Dans le cadre du Week-end des Parcs & Jardins de Wallonie, nous vous donnons rendez-vous le dimanche 3 juin de 11h à 17h pour un pique-nique au jardin agrémenté de nombreuses animations.

possibilités de réserver son pique-nique en ligne : détails à venir

En collaboration avec l'asbl Parcs & Jardins de Wallonie

 

 

Les machines hydrauliques

Le Dimanche 12 août 2018 à 14h30

Les machines hydrauliques de Modave : circuit guidé le long de la rivière, dans le parc habituellement non-accessible avec évocation de la roue du XVIIe siècle attribuée à Rennequin Sualem et visite du pavillon contenant la roue du XIXe siècle, situé au pied du château. Vues sur la façade arrière du château.

Bonnes chaussures recommandées (promenade d'environ 3 kms sur sentiers forestiers + escaliers escarpés)

Paf: 3€ (gratuit pour les -12 ans) Rendez-vous à l'accueil du château à 14h30.

uniquement sur réservation (nombre de places limité) 085/41 13 69 ou info@modave-castle.be

 

Visite guidée des combles

Le dimanche 14 octobre à 14h30

Visite commentée des chambres des invités, des chambres des domestiques, du grenier, de la lingerie, du réservoir métallique du système hydraulique du XIXe siècle et de bien d'autres petits recoins aménagés sous les toits, habituellement inaccessibles.

Paf: 3€ (gratuit pour les -12 ans)

uniquement sur réservation 085/41 13 69 ou info@modave-castle.be

Non accessible aux Personnes à Mobilité Réduite

 

Petits secrets de cuisine d'un grand château

Dimanche 11 novembre 2018 à 14h30

Visite inédite des anciennes cuisines (cuisine médiévale, cuisine du XVIIe et cuisine des années 1900 ainsi que du fruitier, de la cave à vin, de la boucherie et de la glacière (accès exceptionnel); une découverte des lieux réservés au service de la bouche sans oublier l'art de la table et la présentation des quelques pièces du service de Modave sorties pour l'occasion...

Paf: 3€ (gratuit pour les -12 ans)

uniquement sur réservation 085/41 13 69 ou info@modave-castle.be

 

Noël au château

Du 15 décembre 2018 au 6 janvier 2019

Venez (re)découvrir le château de Modave entièrement décoré pour les fêtes de fin d'année sur le thème des vieux jouets en bois avec la présentation d'une importante collection privée.

 

Il n'est pas d'hiver sans neige, de printemps sans soleil et de joie sans être partagée.

J’ai poussé, me suis épanouie et... oohhh chouettte... je me suis aperçue que j’avais eu la chance de naître parmi les brins d’herbe des pelouses d’un bien beau château. J’ai demandé à mes copines où nous étions et elles m’ont répondu que nous nous trouvions à Modave. Mais, je parle, je parle... et j’oublie de me présenter ; je m’appelle Pâquerette (si, si c’est un prénom) car j’ai grandi au printemps, quand les cloches de Pâques ont quitté Rome                                                

Résultat de recherche d'images pour "paquerettes"

 

 

Résultat de recherche d'images pour "paquerettes"

 

 

 

Mes congénères m’ont aussi affirmé que j’avais bien de la chance puisqu’il paraît qu’ici, l’année sera tant conviviale qu’animée. Pour preuve, elles m’ont indiqué qu’en juin, il y aurait un pique-nique dans le jardin. Et vu les activités proposées, je sens que je vais bien m’amuser (en espérant ne pas être piétinée... !). Et puis, des visiteurs ravis passeront par ici pour une balade dans la vallée avec un guide érudit. Il y aura aussi d’autres visites spéciales dans les combles, les caves... où de petits secrets inédits seront dévoilés à un public conquis. Mais celles-là, zut, pas moyen d’en profiter car, au sol de la pelouse, je resterai vissée (grrr...).

L’année passera vite et il y aura sans doute bien d’autres surprises à la clé. Et puis Noël reviendra... Certes, je ne serai plus en fleur (oui je sais vous êtes tristes...). Mais, il ne faudra pas pleurer car les illuminations et une magnifique exposition sur les jouets en bois anciens vous feront vite oublier que mes pétales sont fanés.

Mais, tout cela est encore loin. Tant que je suis toujours là, ne m’effeuillez surtout pas car cela ne serait guère agréable pour moi ! Et puis, voyons, ce serait inutile car vous et moi savons déjà que Modave, cette année, vous l’aimerez, peut-être un peu..., sans doute beaucoup..., certainement passionnément..., voire carrément à la folie..., mais jamais pas du tout !

 

 

A bientôt. Pâquerette                                  

 

 
AVEZ-VOUS DÉJÀ MANGÉ DES CUISSES DE MODAVE ?

 

A Pâques, on pense aux œufs et aux poules... surtout en chocolat ! C’est pour nous une belle occasion d’évoquer les gallinacés, bien en chair ceux-là, qui picoraient jadis sur les terres du château de Modave. Il est logique de penser que ces volatiles y étaient élevés tant pour leurs œufs que pour y être dégustés.

Mais, ce que l’on sait moins - voire pas du tout - c’est qu’une race de poule a été créée ici par Ivan Braconier (1855-1920), ancien propriétaire des lieux et grand connaisseur en matière de bêtes à plumes ! Cette nouvelle race fut tout naturellement baptisée : la Modave. Créée il y a plus d’un siècle, cette variété pourvue de multiples qualités avait pourtant quasi disparu avant que certains passionnés ne s’attèlent aujourd’hui à la faire revivre.

C’était une bonne pondeuse doublée d’une grande[1] et excellente volaille de table issue d’un croisement entre des combattants russes Orloff, des combattants indiens et des Faverolles françaises. Nous ne nous étendrons pas plus sur la description de ces beaux spécimens qui, à l’époque, “faisaient prime dans toutes les expositions quelque peu importantes”[2] et laisserons ce soin aux experts en la matière.

Par contre, il est intéressant pour nous de mieux connaître la personnalité de leur “papa” ainsi que les infrastructures dévolues aux bêtes à plumes installées jadis au sein du domaine. Ivan Braconier n’était pas un simple amateur mais un véritable expert reconnu et impliqué tant au niveau avicole

qu’ornithologique. Il fut, entre autres, président de l’Union Avicole de la Province de Liège ainsi que fondateur et président de la Société Ornithologique de Liège ! Suite à son décès, à l’âge de 65 ans, victime d’un “stupide accident d’auto”, un élogieux article lui fut consacré en 1920 dans “Le Gerfaut”[3], revue belge d’ornithologie. On peut y lire que “ses magnifiques installations de Modave établies sur des données rationnelles et particulièrement étudiées au point de vue pratique, servirent de modèle à bien des amateurs d’oiseaux”.

Dans ses volières, “amoureux des défis”, il se plaisait à “réunir tous les oiseaux dont l’élevage, l’acclimatation présentaient le plus d’aléas”. Au moment où ces lignes sont écrites, quelques mois après son décès, “il subsiste encore, en ses installations, des oiseaux de toute beauté, des perruches bleues, des lorys ... toute une faune ailée réellement admirable...”. Très souvent, c’est aussi lui qui représentait notre pays à l’étranger et sa réputation avait largement dépassé nos frontières.

 

Résultat de recherche d'images pour "poulet de modave"

 

µDans une revue française, également parue en 1920[4], on souligne les “gros sacrifices pécuniaires” qu’il fit pendant la première guerre mondiale pour conserver les “nombreux sujets de ses collections remarquables”.

On y indique que ses volières ont “toujours été les plus réputées de la Belgique” et on y cite aussi ses “superbes collections, remarquablement installées à son château de Modave”. Pour couronner le tout, nous y apprenons son “brillant succès remporté à l’exposition internationale d’oiseaux à Paris” qui s’est tenue au Jardin d’acclimatation en juin 1914. Malheureusement, la volière comme la basse-cour du château[5] ont disparu. Cette dernière était située dans le jardin en face de la maison du jardinier. Différents bâtiments accolés au mur d’enceinte donnaient sur une cour d’environs 450 m2 . Quant à la volière, les anciens plans, seuls témoins graphiques de son existence passée, nous indiquent qu’elle prenait place dans le jardin, à proximité du potager et avait une superficie de 250 m2 !

L’inventaire de 1946 nous apprend qu’elle était munie d’une chaudière et de tout le matériel nécessaire (mangeoires et abreuvoirs en verre et porcelaine, plaques émaillées avec nom des oiseaux...). Il indique également qu’on y trouvait du matériel d’élevage de faisans mais nous ne pouvons savoir s’ils côtoyèrent ou remplacèrent les oiseaux d’Ivan Braconier. Nous gardons espoir de retrouver un jour photos et informations complémentaires au sujet de la volière... En attendant, il nous reste à patienter en imaginant la beauté de tous ces oiseaux rares et exotiques qui évoluaient à quelques dizaines de mètres du château et devaient constituer un magnifique but de promenade digestive après la dégustation des cuisses (et des blancs) de Modave en sauce... !

 

[1] Poids moyen de “Monsieur” : 4,5 kg – poids moyen de “Madame” : 3 kg.

[2] COOPMAN, L., Ivan Braconier, dans Le Gerfaut, 10e année, 1920, fasc. 1, pp. 2-5.

[3] Ibidem [4] DUPOND, G., En Belgique pendant l’occupation. Souvenirs ornithologiques dans L’oiseau, revue d’histoire naturelle appliquée, Société nationale d’acclimatation de France, 2e partie, ornithologie, aviculture, vol. I, 1920.

[5] Il existait également une basse-cour au niveau des fermes.

 

Visite du Château en vidéo

 

Château de Modave ASBL
Rue du Parc 4
B – 4577 MODAVE

Tél. : ++32 85 41 13 69
Fax. : ++32 85 41 26 76

info@modave-castle.be

www.modave-castle.be


Etablissements liés

Château de Modave

Modave, Belgique


Voir toutes les actualités Voir tous les articles